Victoires de la musique : Et si on limitait à deux le nombre de trophées par artiste ou groupe ?


C2C

Le  Grand gagnant des 28èmes Victoires de la musique aura donc été C2C. Le groupe de DJs originaires de Nantes a raflé la mise en remportant pas moins de quatre Victoires. Un score historique qui a surpris par son ampleur et pose déjà des questions quant au fonctionnement des Victoires. Ne faudrait-il pas instaurer des quotas comme le suggéraient certains professionnels présents au Zénith ? Et si on limitait le nombre de trophées qu’un artiste ou un groupe peut recevoir?   Cela permettrait une meilleure diversité en donnant une chance à ceux qui méritent aussi d’être encouragés dans leur carrière.

Je pense à Barbara Carlotti qui aurait pu être distinguée et surtout à Rover. Le chanteur que beaucoup découvraient, a un immense talent, une personnalité, une voix unique et un univers particulier.

Nommé dans la catégorie Révélation du public, comment expliquer qu’il soit reparti bredouille alors que lui revenait tout naturellement une Victoire ? Est-ce concevable qu’on ne salue pas son talent à l’occasion de cette grande fête de la musique qui se doit de représenter tous les talents et pas seulement un genre, l’électro en l’occurrence pour C2C, dont je précise que j’apprécie la démarche artistique par ailleurs.

Il y a là un problème dont Vincent Frèrebeau, le Président de l’association de Victoires est certainement conscient. C’est pourquoi, il devrait réfléchir avec la filière musicale à instaurer de nouvelles règles, en changeant certains statuts afin de limiter à deux le nombre de prix par artiste ou groupe nommés. Il y va de la pluralité des expressions artistiques.

C2C  et  ses quatre Victoires a presque fait de l’ombre aux catégories reines. La  Victoire de l’ «artiste masculin » a été attribuée à Dominique A et Lou Doillon a été consacrée « artiste féminine ».

DomniqueALouDoillon Là encore, j’aime beaucoup Lou Doillon dont j’ai salué la démarche artistique (http://www.humanite.fr/culture/lou-doillon-se-fait-une-places-dans-la-pop-510478) en évoquant  son réel talent d’auteur-compositeur-interprète. Mais six mois après la sortie de son premier album, n’est-ce pas un peu tôt pour la chanteuse dont la carrière vient à peine de commencer que de se voir ainsi couronner d’une Victoire de l’artiste féminine ?

Voici le palmarès des Victoires 2013 :

 Révélation du public, révélation scène, meilleur vidéo-clip et album de musiques électroniques : C2C

Artiste-interprète masculin de l’année : Dominique A

Artiste-interprête féminine de l’année : Lou Doillon

Chanson de l’année : « Allez, allez, allez » de Camille

Album rock de l’année : « Can be late » groupe Skip The Use

Album de chansons de l’année : « La place du fantôme » La Grande Sophie

Album de musiques du monde de l’année : « Folila » Amadou&Mariam

Album de musiques urbaines de l’année : « Roi sans carrosse » Oxmo Puccino

Meilleur spectacle musical, tournée et concert : « The Geeks Tour » de Shaka Ponk

 images

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s