«La Bande à Renaud» rend hommage au chanteur, en espérant son retour


Renaud1

Renaud2

Renaud3
Jean-Louis Aubert, Renan Luce, Bénabar, Nolwenn Leroy, Cœur de Pirate ou Grand Corps Malade comptent parmi les 14 artistes formant le casting de «La Bande à Renaud». Un disque dans lequel ils reprennent ses chansons les plus emblématiques. Un bel hommage au chanteur qui s’est retiré dans le sud de la France, préférant désormais la vie à la campagne aux apparitions publiques.

Voilà quelques années que nous n’avons plus de nouvelles de Renaud. Le chanteur énervé, qui n’a rien sorti depuis l’album Molly Malone, balades irlandaises en 2007, s’est mis au vert du côté de l’Ile-sur-la Sorgue dans le sud de la France, où il mène une vie tranquille entre amis, pêche et balades bucoliques. Une existence discrète loin de Paris qui n’empêchent pas ses chansons de continuer à courir les rues et de résonner dans le cœur du public et de ses amis. Pour preuve, la sortie de l’album La bande à Renaud dans lequel plusieurs générations de chanteurs reprennent quelques-unes de ses plus belles chansons.

La chanteuse québécoise Cœur de Pirate interprète Mistral Gagnant

14 chanteurs en tout, dont Jean-Louis Aubert, Carla Bruni, Raphaël, Bénabar, Renan Luce, mais aussi Disiz, Grand Corps Malade ou Hubert-Félix Thiéfaine qui saluent l’artiste et sa poésie à travers cet opus aux allures de best-of. Un hommage à l’ami Renaud dont les chansons ont toujours su saisir l’air du temps et sont inscrites dans la mémoire collective, à l’image de Laisse Béton, Mistral Gagnant, Hexagone, Dès que le vent soufflera, En Cloque , Manu…. Un disque de «fans» comme le souligne Renan Luce «de gens qui ont été influencés par cet homme-là et ont envie de lui dire qu’il leur manque». Des chansons qui restent actuelles et plus que jamais pertinentes, comme en témoigne la reprise d’Hexagone par Nicola Sirkis, le leader d’Indochine. La chanteuse québécoise Cœur de Pirate interprète Mistral Gagnant, Nolwenn Leroy La ballade nord-irlandaise, Elodie Frégé Il pleut, Benjamin Biolay Seconde génération», Carla Bruni C’est quand qu’on va où ?, Hubert-Félix Thiéfaine En Cloque, Jean-Louis Aubert Manu, Renaud Luce avec Alexis HK et Benoît Doremus Je suis une bande de jeunes et Disiz Laisse Béton. Fan lui aussi et admirateur de Renaud, Grand Corps Malade s’amuse à slamer sur La Médaille, «un texte antimilitariste tellement bien écrit avec des rimes d’une précision diabolique » souligne le slameur de Saint-Denis : «la force de Renaud, c’est la variété des humeurs, avec des textes sentimentaux magnifiques, d’autres énervés, engagés, mais aussi des chansons vraiment drôles».

Hubert-félix thiéfaine parle de Renaud :

Un album en forme de clin d’œil amical de la part de chanteurs d’aujourd’hui à leur aîné de 62 ans. Si leur interprétation pourra paraître un peu sage parfois, elle offre un regard actuel sur des chansons dont certaines ont été écrites il y plus de trente ans.
Alors, prélude à nouvel album et à un retour sur scène de Renaud ? On l’espère en tout cas, lui dont la dernière tournée Rouge Sang remonte à 2007.

Album La bande à Renaud chez Mercury

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s