Spectacle musical: Arielle Dombasle célèbre Lana Turner entre glam et burlesque


Arielle1

Arielle2

Inventivité débridée, poésie baroque et humour, le style d’Alfredo Arias témoigne d’une imagination débordante. Le metteur en scène argentin revient avec El Tigre au Théâtre du Rond-Point, un spectacle tenant autant du cabaret et de la comédie musicale que du vaudeville latino-américain. El Tigre tire son nom de cette région du nord de Buenos Aires, composée d’îles du rio Parana. Un endroit où, dit Arias, dans les années 1960-1970, « s’était établie une communauté gay, qui profitait du calme et du dépaysement pour se perdre dans des rêveries cinématographiques ».

ARIELLE5

El Tigre fait ainsi revivre l’actrice hollywoodienne Lana Turner, dont le fantôme est interprété avec un humour merveilleusement décalé par Arielle Dombasle. Caraco rose, longue robe noire recouverte d’un tulle blanc, elle nous entraîne dans cette aventure inspirée du film Mirage de la vie, de Douglas Sirk, aux confins du glam et du burlesque, entourée de travestis au maquillage commedia dell’arte.
ARIELLE3

Une « cinéfolie » où se croisent des adoratrices de la star américaine, des hommes déguisés en femmes (Holy, Dark), Lanita dans le rôle de la fille de Lana Turner, qui préfère voir sa mère en étoile morte plutôt que vénérée par ses fans, une Indienne en poncho et une Vampira en latex. Une comédie loufoque en chansons, mise en musique par Bruno Coulais, où Alfredo Arias fait voyager entre fantasmes, vraies-fausses stars de cinéma et vamps extraterrestres. Magnifiquement délirant !

ARIELLE7

aRIELLE9

Spectacle musical: El Tigre, au Théâtre du Rond-Point, 
2 bis, avenue Franklin-Roosevelt, 75008 Paris. Jusqu’au 12 janvier.